Les lignes sont désormais centrées autour d’un soleil noir. Il illumine autant qu’il obscurcit, dissimule autant qu’il révèle. Mais ce sont peut-être les corps qui dévoilent l’astre sombre et non le contraire.